Accueil

Édito du délégué départemental

Chers amis azuréens,

Composante de la Droite républicaine locale, la délégation des Alpes Maritimes du Parti Chrétien-Démocrate a pour but de rassembler des hommes et des femmes engagés à porter, avec force, la pensée chrétienne sociale en politique.

Défendre la vie, protéger la famille, promouvoir les corps intermédiaires, valoriser l’identité de la France et assurer la sécurité de ses enfants sont les valeurs qui nous rassemblent autour de notre Président Jean Frédéric Poisson.

Dans une période où la Droite est sortie affaiblie des derniers scrutins nationaux, nous avons l’ambition de participer à sa refondation pour proposer une alternative politique crédible aux français. C’est pourquoi, malgré l’échec des Amoureux de la France, le PCD continue de militer sans relâche pour l’élaboration d’un programme commun autour duquel pourront se rassembler tous les Français attachée à la souveraineté nationale et à l’identité française.

Patrick Monica, délégué départemental


Actualité départementale

Campagne d’affichage : Résister, Transmettre, Construire ! (10/16/2019)

Nouvelle campagne d’affichage du PCD06 en cours : nous sommes visibles à Cannes et Grasse, mais aussi Le Cannet, Mouans Sartoux, La Roquette sur Siagne, St Vallier et Séranon, et plus encore à venir.

Aucun territoire ne sera abandonné !

Le Parti Chrétien-Démocrate courtisé ! (9/23/2019)

En ma qualité de délégué départemental pour les Alpes-Maritimes je suis flatté d’apprendre que le Parti Chrétien-Démocrate de Jean-Frédéric Poisson soit autant courtisé pour les prochaines élections municipales à Nice !

C’est dans l’édition de Nice matin du 12 septembre que j’ai appris que le PCD, à quelques mois des élections municipales à Nice, serait entrain de travailler à la constitution d’une liste pour faire « tomber les têtes » ! – Notre position est claire : le PCD n’a pas vocation, ce n’est pas dans son ADN, à déstabiliser voire à intimider qui que soit et entrer ainsi dans des querelles de personnes; les électeurs, dans leur grande majorité, rejettent ça et sanctionnent leur ras-le-bol soit en s’abstenant d’aller voter soit en votant pour les extrêmes, c’est la démocratie qui s’affaiblit et nous disons STOP, ça suffit !

La responsabilité qui nous incombe est de rassembler les niçoises et les niçois autour d’un projet conservateur et social cohérent qui assure à la fois le rayonnement du territoire, la qualité de vie de ses habitants tout en maîtrisant la fiscalité locale. Si aucun candidat n’était en mesure de traduire notre ligne politique il n’est pas exclu que nous le portions nous-mêmes, en élargissant l’offre politique, car on est jamais mieux servi que par soi-même.

L’intérêt manifesté au PCD de Jean-Frédéric Poisson, par certains mouvements politiques locaux, comme force politique reconnue confirme une fois de plus la crédibilité de notre chef de file dans le projet politique qu’il porte et qui s’oppose fermement à Emmanuel Macron qui n’a de cesse de bafouer la dignité humaine avec un projet de loi bioéthique qui marchandise le corps humain, une politique qui fragilise et dérégule notre économie et qui précarise les classes moyennes, en particulier les retraités et qui menace notre identité nationale et son patrimoine chrétien par des flux migratoires hors de contrôle mettant en danger notre modèle civilisationnel occidental. D’ailleurs sur ce dernier point, je regrette que parmi les livres préférés de M Peyrat ne figure pas le dernier livre-choc de Jean-Frédéric Poisson: « l’islam à la conquête de l’Occident : la stratégie dévoilée ».

Patrick Monica
Délégué départemental PCD Alpes-Maritimes